Sign In

L'importance des procédures​

Les animaux morts de maladie ou d’accident représentent un risque pour la santé animale (contamination des cheptels) et l’environnement (contamination des sols).

L’enjeu pour notre métier est d’évacuer ces animaux le plus rapidement possible et dans des conditions de sécurité sanitaire et de traçabilité irréprochables. Nous avons pour cela mis en place des procédures rigoureuses et sécurisées, qui découlent de la règlementation. Elles font d’Atemax un partenaire dont la fiabilité est reconnue par ses clients et les Services de l’État.

La contrepartie de cette rigueur peut apparaître comme une certaine raideur, malgré toute notre volonté de satisfaire nos clients.

Bien souvent, la situation ne dépend pas de notre seule volonté. Dans certains cas, nous savons que c’est assez difficile à accepter par nos clients, mais il y a des choses impossibles (voir ci-dessous). Nous imposons ces règles à nos clients. Bien entendu, de notre côté, nous sommes particulièrement attentifs au respect de nos engagements qualité et engagements environnementaux.

            

Il y a des choses impossibles

La sécurité sanitaire, tout autant que la sécurité des biens et des personnes de nos agents de collecte sont des priorités. Nous ne pouvons pas déroger aux règles et effectuer des enlèvements dans des conditions qui ne correspondent pas aux standards.

Nous devons également effectuer les enlèvements dans un temps imparti afin de respecter nos plannings de collecte, qui concernent en moyenne une trentaine de clients par tournée. Si un enlèvement dure trop longtemps, ce sont les clients suivants qui risquent d'être pénalisés.

Voici quelques exemples de situations impossibles.

Exemple 1 : pas n'importe où

Un animal doit être placé dans un endroit permettant de faire un demi-tour, accessible pour un véhicule de 19 tonnes muni d’une grue de 6 mètres, sur un sol stable permettant l’installation de la béquille : nous ne pourrons pas aller le chercher dans un hangar, dans un enclos, au fond d’un pré, sous une ligne électrique… Dans ces cas, nos agents de collecte ont pour consigne de renoncer à l’enlèvement, qui doit être reprogrammé une fois que les bonnes conditions sont réunies.

Exemple 2 : pas n'importe quand

Tous les enlèvements doivent être tracés, et les tournées sont programmées en fonction du temps de conduite à ne pas dépasser et d’un poids total en charge à la fin de la journée.

C’est pourquoi, nous ne pourrons pas « prendre un animal en plus au passage », car la tournée est planifiée pour un remplissage complet du camion.

Cette règle trouve une exception dans les zones de faible densité (Sud-Ouest, région Centre), où les tournées sont moins remplies, il est possible de demander à l'agent de collecte d’ajouter le jour J des animaux de la même espèce correspondant à la demande initiale. Pour une espèce différente, une nouvelle demande doit être passée.

Exemple 3 : pas n'importe comment

Un animal doit être conservé dans le meilleur état possible pour pouvoir être appréhendé via un grappin. En cas de décomposition avancée, nous ne sommes pas équipés pour collecter l’animal. Il est donc important de le préserver de la chaleur (ni bâche, ni cloche, mais plutôt paille humide) et de passer la demande au plus vite.

Préparer l'enlèvement :

Notre objectif, c’est que tout se passe bien et que vos enlèvements ne soient pas un souci supplémentaire pour vous. Nous vous remercions de nous y aider en prenant en compte nos recommandations pour préparer vos enlèvements.