Sign In

Nos procédures de base pour la biosécurité

Les animaux morts représentent potentiellement un risque pour la santé humaine (transmission de maladies), l’environnement (pollution des sols) ou la santé animale (contamination des cheptels).

Leur enlèvement et leur transport est un enjeu de santé publique. Il est encadré par la Règlementation européenne et le Code Rural français.

La responsabilité d'Atemax

Chez Atemax, nous appliquons à la lettre les procédures de biosécurité qui garantissent le confinement des matières et la propreté des collectes. Il s’agit de mesures physiques (matérielles) et fonctionnelles (procédures). Leur but est de réduire au maximum le risque d’introduction, de développement ou de propagation des maladies animales d’un point de collecte à un autre. Nous remplissons une mission sanitaire et cette problématique fait partie de notre ADN. C'est une question de responsabilité d'Atemax vis-à-vis de ses clients éleveurs.

Nous ne pouvons pas nous permettre le moindre manquement : nous appliquons les règles sans concession, avec des contrôles réguliers et des exigences fortes vis-à-vis de nos équipes. 

Nos mesures de sécurité sanitaire

  • Des matériels de collecte et de transport adaptés.
  • Des agents de collecte formés sur les aspects sanitaires des procédures de chargement chez nos clients.
  • Des procédures de nettoyage et de désinfection systématiques dans nos centres de collecte au retour des tournées : carrosserie, roues, intérieur des caissons.
  • Des équipements de désinfection mobiles (type pulvérisateur) en cas d’épizootie ou d’exploitations contaminées, utilisés lors de chaque enlèvement chez nos clients.

La traçabilité des flux

Toutes les collectes sont tracées par Atemax. Nous mettons ces informations relatives à la traçabilité des flux à disposition de nos parties prenantes :

Clients : chaque client (éleveur, particulier, collectivité…) dispose de l'historique de ses enlèvements sur notre site internet dans la rubrique Mon compte. Cet historique est archivé pendant 5 ans (période garantie).

Etat : nous transmettons au fur et à mesure le détail de nos tournées de collectes quotidiennes pour enregistrement dans SIGAL, le Système d'Information centralisé de la DGAL (Direction Générale de l'Alimentation). En complément, nous tenons le tracé des itinéraires de chaque tournée qui sont aussi systématiquement enregistrés, à la disposition des instances sanitaires.

ATM (Associations d'éleveurs) : les informations relatives aux collectes sont également accessibles aux associations d'éleveurs qui peuvent en faire la demande à l'Etat.

La responsabilité des éleveurs

Les détenteurs d’animaux morts sont soumis, eux aussi, aux obligations du Code Rural et aux récentes règlementations relatives à la biosécurité. Cela implique pour eux de mettre en place des mesures de biosécurité sanitaire pour que nous puissions procéder aux enlèvements dans de bonnes conditions.